VTT - "ancien" Circuit S3 - Du Kempel à La Hoube

VTT - "ancien" Circuit S3 - Kempel et La Hoube

Organisation : VELO EVASION SAVERNE ET ENVIRONS - N° 5850

 
Conditions climatiques :
Toute l’année
 
Difficultés :
Aucunes difficultés physiques, ni techniques particulières
 
Kilométrage, dénivelé :
39,33km - 658m de dénivelé positif
Attention : il s'agit d'un ancien circuit permanent, qui a un jour été balisé. Un nouveau circuit S3 balisé en jaune existe aujourd'hui. Ceux ne sont plus tout à fait les mêmes.
 
Résumé

Ami du singletrack et autre type de sentier, passe ton chemin, cette randonnée utilise que des chemins d'exploitation et des chemins forestiers. D’autres randonnées seront proposées pour toi. Celle-ci demeure toutefois attrayante par d'autres aspects.

Sans grandes difficultés physiques et techniques, et n'utilisant que des chemins forestiers, elle permet d'aborder sereinement son premier 40km avec seulement 650m de dénivelé positif. De nombreuses alternatives existent autour d'elle, comme le passage par la borne Saint-Martin après le Kempel, ou encore en remontant sur le Zollstock après La Hoube pour redescendre par le Kurtrain, …

Cette randonnée a été créée par Edmond Beruff, un des fondateurs du club, au début des années 90. Il s’agit d’un temps où les VTT étaient encore en acier de tube de chauffage avec des freins en plastique. La technique ayant évolué, nous pouvons aujourd’hui mieux apprécier l’environnement de ce parcours. Il est extrait du petit guide qu’il a rédigé, recensant toutes les randonnées permanentes balisées du secteur à cette époque là. 

Il  permet de pleinement découvrir le massif forestier derrière Saverne en faisant le tour de la vallée de Baerenbach, véritable colonne vertébrale de ce secteur. A quasiment tous les points du parcours, à main gauche, celle-ci ou une de ses confluentes s'ouvrira. Cela présente la possibilité intéressante d'avoir une échappatoire : la vallée de Baerenbach débouche sur la vallée de la Zorn au niveau de Stambach, de là la piste cyclable peut ramener sur Saverne.

 

Description du parcours

De Saverne au carrefour des 3 barrières (route forestière de Hultehouse)

Le départ s’effectue à l’écluse du centre-ville à Saverne en prenant la piste cyclable en direction de Lutzelbourg. Le début de la randonnée s’effectue sur 5km environ de piste cyclable en longeant le canal de la Marne au Rhin dans son cadre bucolique de la vallée de la Zorn. Nous passerons devant le fameux gap du canal – une marche de 1m vertical avec une réception de 5m - apprécié de nos jeunes, mais aussi devant le hameau de Stambach.

  

A l’écluse 26, il faut prendre le pont à gauche qui franchit la rivière Zorn et reprendre la route à gauche sur 200m, jusqu’à l’entrée du Chemin forestier du Mundel au Riffenthal. Ce sera l’un des seuls passages sur route ouverte.

La piste forestière suit pendant environ 2km le fond du vallon du Mundel en montant régulièrement. Elle est large et par endroit, on distingue un ancien pavage. Sur la gauche un petit cours d’eau, qu’il est possible de franchir par endroit à travers des gués, mais le parcours reste sur la large piste. Une épingle à cheveux sur la droite nous extrait du fond du vallon toujours en montant régulièrement

Un large virage sur la gauche avec un carrefour d’un chemin descendant offre un petit point de vue sur la vallée de la Zorn, le hameau de Stambach, le donjon du Grand Géroldseck sur un sommet et le Brotschberg. L’ascension se poursuit par le Chemin forestier du Strackenberg. Une épingle à cheveux sur la droite plus tard, le chemin connaît un petit replat avant un carrefour sur des chemins moins marqués emmenant le parcours sur la gauche dans une courte montée sèche. A ce carrefour en quittant sur environs 200m tout droit, puis à gauche, on peut accéder au rocher du Muguet qui offre un beau panorama sur les alentours.

La suite du parcours se fait sur un chemin large avec par endroit encore une fois un ancien pavage, qui court sur la crête. Il débouche sur le carrefour dit des 3 barrières où une route forestière menant à Hultehouse coupe le parcours. 
 
Du carrefour des 3 barrières à La Hoube

Nous prenons le chemin d’en face, qui monte sur 200m puis devient sablonneux, puis nous suivons la piste coupée par d’autres chemins jusqu’au Vieux champs - Altfeld. La piste contourne la petite prairie, mais le parcours emprunte alors un chemin à gauche moins marqué avec un passage herbeux sur son début. La suite du chemin s’améliore et celui-ci se retrouve coincé entre une jeune futaie à droite et une vieille forêt sombre à gauche. C’est dans ce décors qui nous arrivons au Diebsberg (457 m)– le sommet des voleurs. Le chemin continue en légère pente marquée de quelques pierres stables sur lesquelles il est possible de s’amuser, puis continue sur une zone humide contournable par une sente à droite.

Un passage dans une clairière envahit par de la végétation, et nous voilà embarqués dans une nouvelle montée pas très longue, suivie par une petite descente avec des petites pierres en marche. Nous arrivons alors à un grand carrefour dans une petite clairière ouverte. A droite, le village perché de Garrebourg n’est qu’à 2 km, mais notre parcours se poursuit tout droit sur la large piste forestière stabilisée par du concassé. Nous suivrons cette large piste jusqu’à la maison forestière du Kempel. 

Nous traverserons une zone dégagée traversée par une ligne à très haute tension, destinée à alimenter le TGV, mais nous pouvons profiter du dégagement pour avoir un panorama sur les alentours. A droite  au fond les tours de télécommunications marquent le col du Valsberg dont l’autre versant chute littéralement vers Obersteigen, en face le deuxième sommet avec les deux pylônes est le Geisfels au pied duquel le retour va se faire, à gauche les ruines du château médiéval de l’Ochsenstein. Une seconde zone dégagée par la suite permet de voir à droite le massif du Donon et même éventuellement le proche rocher du Schlossberg, mieux connu sous le nom de Dabo avec sa chapelle et sa forme de bateau.

  

Nous arrivons maintenant à la maison forestière du Kempel dans une large clairière. Celle-ci est reconnaissable par son éolienne installée dans le pré voisin. Nous contournons ce pré par la droite pour rattraper la route forestière, que nous empruntons sur quelques mètres pour repartir sur le large chemin sablonneux qui s’ouvre presque face à nous, le Chemin forestier du Kuhberg

Une petite montée, qui se termine par une zone meuble où de fortes cuisses sont nécessaires, nous entraîne ensuite sur un chemin d’exploitation en descente pour arriver sur une nouvelle piste en concassé.

Nous traversons une nouvelle zone dégagée, reste de la tempête Lothar du 26 décembre 1999, qui permet d’apercevoir les toits de La Hoube en face à quelques centaines de mètres, le hameau de La Hardt - que nous allons traverser - à gauche et les antennes du col du Valsberg entre les deux.

Après une petite descente, une bifurcation peu marquée dans un virage à gauche ouvre un chemin creux en montée à droite. C’est par là que se poursuit notre parcours. Une courte forte montée sur un chemin pavé recouvert par les herbes nécessite un peu de technique et pas mal de force pour monter la centaine de mètre qui sépare de l’entrée du village de La Hoube.

La Hoube

Le chemin débouche sur une route, qu’il faut traverser pour poursuivre en face, mais en veillant bien à prendre la trace à gauche et délaisser la large piste à droite. Le chemin se poursuit derrière les maisons de La Hoube pour arriver de nouveau dans la forêt. Une série de vieux chemins peu entretenus, mais roulables, emmène en montée sur une petite rue de La Hoube.

Le parcours continue en prenant la rue vers la droite en montant légèrement, puis au premier carrefour à gauche toute, dans un léger coup de cul. Il est possible de distinguer à travers les maisons le rocher de Dabo tout proche. Nous passons maintenant dans le centre de La Hoube, devant l’Auberge chez Hamm où il est possible de se restaurer. Nous poursuivons en prenant les rues à droite, jusqu’à rattraper la grande route qui travers La Hoube.

Nous l’empruntons sur quelques dizaines de mètres en montant pour prendre à gauche la rue dont l’entrée est marquée par le panneau indiquant un centre équestre. Cette rue en descente offre un panorama sur la gauche qui suivant le temps nous permet de découvrir le plateau lorrain et l’Alsace bossue, ainsi que toute la vallée de Baerenbach et ses confluentes. 

De La Hoube au Billbaum

Délaisser la rue qui part à droite pour poursuivre en descente la rue dans la pente s’accentue, puis se transforme en chemin presque champêtre. Celui-ci s’enfonce quasiment tout de suite dans la forêt en conservant une bonne pente, et est marqué de quelques pierres, mais le tout est plus impressionnant que technique.

Cette descente s’arrête rapidement pour repartir en fond de vallon en petite montée, traverse un ruisseau pour monte sur un chemin un peu meuble pour déboucher sur un large carrefour. Notre chemin débouche sur une large piste sablonneuse, mais tassée. Nous la suivons vers la gauche en légère descente, puis une petite remontée.

Nous arrivons alors au carrefour du hameau de La Hardt, où une large piste en concassé provient de Zollstock et se poursuit vers les bâtiments de La Hardt. Nous empruntons le petit chemin en terre qui s’ouvre en face de nous et suit la prairie par le dessus.

Celui-ci devient rapidement un peu sablonneux avec quelques pierres stables sur lesquelles s’amuser facilement, puis quitte le bord de la prairie pour repartir en forêt dans une courte montée un peu défoncée.

La suite continue sur une large piste en concassé qui traverse une zone de nouvelles plantations, puis reprend après une petite descente un vieux chemin d’exploitation sur la droite, dont on pourrait douter qu’il s’agisse du bon.

Celui-ci arrive alors sur la gloriette du Geisfelswasen, juste en dessous du sommet du Geisfels. Nous pouvons voir à gauche de la gloriette la large fin du chemin qui descend du sommet avec ses pierres tremplin. Encore plus à gauche une large piste emmène à la Seeb et à la maison forestière du Haberacker. Notre chemin se poursuit à droite de la gloriette, par la large piste légèrement en montée.

Nous délaisserons la piste qui emmène à droite sur une belle descente vers Reinhardmunster. Nous traverserons également des zones de forêt moins dense qui ouvre un panorama sur le vallon du Mossenthal, les sommets du Reutenburgerkopf, du Singristerkopf et les tours du Valsberg. Une zone complètement dégagée offrira un vue plongeante sur la plaine d’Alsace, où par temps non-brumeux on distingue à gauche de la tour de Nordheim, la cathédrale de Strasbourg. En amont du chemin sur cette même zone se trouve l’aire de décollage des parapentes, para-moteurs de Reinhardmunster.

Nous continuons sur cette piste jusqu’au carrefour du hêtre centenaire décapité du Billbaum. Celui-ci se trouve à notre gauche au bord de la route à une dizaine de mètres, recouvert par un petit toit. Le parcours se poursuit sur le chemin d’en face à gauche des panneaux du Club Vosgien sur la large piste en légère descente.

  

Du Bill à Saverne

Après quelques centaines de mètres se trouve un carrefour marqué par une petite clairière ensablonnée. De là, on peut distinguer sur le sommet d’en face le rocher du Wuestenberg. 

Délaisser le chemin qui part à gauche à 180°, qui descend le Kaltenthal pour déboucher sur la maisonnette de pierre, pour prendre le chemin d’en face et le suivre tout droit jusqu’au Schaefferplatz.

Juste avant d’arriver sur la maison forestière du Schaefferplatz, dans un fort virage à gauche , se trouve à l’extérieur et à quelques dizaines de mètres du chemin une petite fontaine à laquelle il est possible de refaire le plein. Le petit ruisseau qui en est issu passe sous le chemin dans le virage.

Nous arrivons au niveau d’une route en face de la maison forestière du Schaefferplatz, que nous longeons sur la gauche pour traverser le parking et s’engouffrer dans le large chemin, qui s’ouvre au bout de celui-ci, le chemin du Président. Ce chemin long de 6km, nous emmènera jusqu’à une centaine de mètre au dessus du Clos de la Garenne, l’entrée de Saverne sous le Haut-Barr. Le chemin du Président est marqué de quelques carrefours et de beaux points de vue sur la vallée de Zorn.

Nous aboutissons sur la route montant au château du Haut-Barr, au dessus du Clos de la Garenne. De là suivre la route en descente, prendre la première rue à gauche, puis en bas de la forte pente où il est possible d’atteindre les 50 km/h, ne pas rater le petit passage à gauche après le manoir, qui permet de rattraper la rive du canal. Une fois sur la rive du canal prendre à droite et revenir au point de départ.

Fichier GPX de la randonnée : 

Fichiers des cartes PDF (3 fichiers) :